Sénégal : L’Arabie Saoudite change la date d’ouverture des inscriptions pour le pèlerinage

Sénégal : L’Arabie Saoudite

Le bureau du pèlerinage aux lieux saints de l’islam pour le Sénégal va être ouvert cette année au mois de février, alors que d’habitude, les portes du bureau ouvraient vers le mois d’avril. Les instructions sont venues de l’Arabie Saoudite. Cette décision est diversement appréciée par les voyagistes privés.

Selon nos sources, l’Arabie Saoudite souhaite que le Sénégal avance la date de l’ouverture des inscriptions. C’est-à-dire, au lieu de démarrer au mois de mai ou de juin, il serait préférable de débuter en février et de clôture au plus tard en avril, avant le mois du ramadan. Notre source précise que c’est une bonne chose pour qu’il n’y ait plus de problème sur le pèlerinage car ça va permettre de recenser à temps tous les pèlerins. Mais d’autres privés pensent que cela risque de tout chambouler.

Actuellement, la commission au pèlerinage est en Arabie-Saoudite pour une réunion d’évaluation. Cette année, la commission a copté des professionnels du pèlerinage pour que tout se passe bien.

Cet article Sénégal : L’Arabie Saoudite change la date d’ouverture des inscriptions pour le pèlerinage est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2mSijIY

Advertisements

Tuerie de Boffa : Le film de l’arrestation de Omar Ampoï Bodian

Omar Ampoï Bodian

La Section de recherches de la gendarmerie poursuit ses arrestations. Selon nos sources, Oumar Ampoï Bodian, chargé de mission du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), a été arrêté ce samedi. D’après des membres de sa famille, les enquêteurs ont débarqué à 6 heures du matin au domicile du mis en cause, qui est situé au quartier Lyndiane de Ziguinchor.

Arrivés sur les lieux, les gendarmes ont mis en place un impressionnant dispositif sécuritaire pour procéder à l’interpellation de ce membre du Mfdc. Sous la conduite du lieutenant-colonel Issa Diack, chef de la Section de recherches, ils ont quadrillé le quartier avant de pénétrer dans la maison. Cagoulés et lourdement armés, ils ont pris le contrôle de tous les bâtiments de la concession.

Nos sources renseignent que les deux frères aînés de Ampoï Bodian ont été les premiers neutralisés et installés au milieu de la cour, sous bonne garde. Le chef de la Section de recherches décline alors son identité et informe les deux quadragénaires de l’objet de la descente. Une fouille minutieuse est alors entamée par les gendarmes habillés en civil.

Le chargé de mission du Mdfc était abrité dans un bâtiment de trois pièces. Sous l’injonction du colonel Diack, il ouvre la porte métallique et laisse entré les gendarmes. Ces derniers, pendant 45 minutes, passent au peigne fin les chambres de la bâtisse. L’opération a duré 45 minutes et s’est déroulée sous les yeux de Oumar Ampoï Bodian.

À 6 h 45, le détachement d’une trentaine d’éléments se retire pour embarquer, avec l’élément du Mfdc, à bord des gros véhicules blindés qui attendaient à l’angle de la rue avant de démarrer en trombe vers une destination inconnue.

Des documents et des téléphones portables, dont le nombre n’est pas précisé, ont été emportés par les pandores.

Oumar Ampoï Bodian rallonge ainsi la liste des 22 autres personnes soupçonnées d’avoir joué un rôle dans la tuerie de Boffa. Seize de ces suspects dont le journaliste René Capain Bassène ont été placés sous mandat de dépôt et les quatre libérés.

Cet article Tuerie de Boffa : Le film de l’arrestation de Omar Ampoï Bodian est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2DRiDQg

Ziguinchor : 30 millions de billets noirs saisis

Ziguinchor,30 millions de billets noirs saisis

Pendant qui Ziguinchor se débat entre ses morts et les supposés auteurs arrêtés à la suite de la tuerie de Boffa Bayotte, la région est encore secoué par une histoire de billets noirs.

En effet, 30 millions de billets noirs ont été saisis par le poste des douanes situé à la frontière entre le Sénégal et la Guinée Bissau. Un Bissau Guinée à bord d’une moto était interpellé et déféré au parquet.

Le montant total des saisies est évalué à plus e 38 millions de Fcfa composé des coupures de 10 000 Fcfa, de billets de 100 dollars, de billet de cinquante euros, selon le communiqué des relations publiques et de la communication des douanes.

Le mis en cause qui a tenté de tromper la vigilance des soldats de l’économie a finalement déclaré que cet argent devrait être lavé au mercure et écoulé sur le marché de Ziguinchor.

Cet article Ziguinchor : 30 millions de billets noirs saisis est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2mT9u1B

L’Etat paie enfin aux enseignants leur reliquat

enseignant

Les enseignants vont faire un ouf de soulagement. Le reliquat des indemnités du baccalauréat évalué à 211 millions de Francs Cfa sera payé dès lundi prochain. Une mesure prise par l’Etat du Sénégal lors de la rencontre tenue hier avec les syndicats d’ enseignants à l’issue de laquelle, plusieurs autres annonces ont été faite, portant entre autres sur l’indemnité de logement qui va connaître une hausse de 10%.

Après plus de 8 h d’échanges, le porte –parole du gouvernement, Seydou Guèye, fait la synthèse des annonces. Il décline !

  • Les indemnités du bac : « Il y a un reliquat de 211 810 000 Fcfa qui devra être payé dès lundi puisse que les chèques sont au trésor. Et donc lundi à 12h, on devrait pouvoir régler le problème ».
  • Les indemnités de logement : « le Président de la République a décidé de mettre 12 milliards à compter du mois de janvier 2019 pour la revalorisation des indemnités portée à la population concernée. Ce sera une revalorisation d’au-delà de 10% ».
  • Les mesures relatives aux lenteurs administratives : « C’est de faire le cap sur l’année 2018, sur la dématérialisation avec l’objectif d’apurer pratiquement tout le stock sur l’année 2018 en décentralisant également les procédures. Et à cet effet, une somme de 32 milliards a été mobilisée pour la purge totale des dossiers en instance
  • L’habitat social : « Le président de la République a pris la décision de rendre disponible la somme de 3,5 milliards à la fin du mois de mars pour l’aménagement de certaines zones, notamment en Ziguinchor et au lac rose.

Après ces annonces, l’Etat et les syndicats vont se retrouver le 19 avril prochain pour faire l’évaluation de toutes ses mesures prises. Les deux parties ont pris ensuite l’engagement de toujours privilégier le dialogue et la négociation permanente.

Cet article L’Etat paie enfin aux enseignants leur reliquat est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2mWGsPn

Ucad : Les étudiants obtiennent encore le paiement des bourses au prix de leur sang !

ucad

Le Directeur des bourses annonce le paiement des étudiants qui manifestent depuis quelques jours. Lansana Konaté dit avoir regretté les incidents survenus au campus avec l’incendie d’une chambre et des blessés notés.

Sur la question du nom paiement des bourses, Lansana Konaté  explique : « Ceux qui sont en train de manifester en ce moment c’est le paiement de ce mois qu’ils réclament. Les paiements ont démarré. Les étudiants ont commencé à percevoir leur bourse d’Etat. Il y a évidemment ce qui avait été payé au début, mais il y a surtout les étudiants qui sont en master 2. »

Sur le cas de ces master, il révèle toutefois que c’est une situation particulière : «  Ces derniers leur situation est un peu complexe parce qu’ils ont reçu une année entière de bourse, l’année dernière 2016-2017. C est cette même année qui se poursuit en 2017 2018. Alors, c’est difficile de comprendre qu’après avoir perçu une année entière, on demande la prolongation de cette année… Ils sont dans une nouvelle année académique, mais ils sont quand même en master 2. »

Quoi qu’il en soit, il est quand même étonnant de voir chaque-fois les étudiants recourir à la violence pour obtenir le paiement des bourses.

Cet article Ucad : Les étudiants obtiennent encore le paiement des bourses au prix de leur sang ! est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2BeVNPP

Tuerie de Boffa Bayotte : ça se complique pour René Capain Bassène et compagnie

René Capain Bassène

Le ministre de l’environnement et du développement durable s’est enfin prononcé sur la tuerie de Boffa Bayotte. Mame Thierno Dieng confirme la présence en Guinée Bissau  des chinois qui rachètent le bois pillé en Casamance.  Face à la presse hier, le professeur Mame Thierno Dieng  demeure par ailleurs convaincu que les membres du comité villageois pour la protection de la forêt de Bayotte n’ont pas une capacité qui leur permettrait de commettre la tuerie qui a ôté la vie à 14 personnes.

Rappelons que dans le cadre de l’enquête pour déterminer les véritables auteurs des crimes, le procureur a mis hier en mandat de dépôt 16 personnes dont le journaliste René Capain Bassène. Ils sont accusé entre autre Chefs d’inculpations à savoir, l’association de malfaiteurs, assassinat, participation à un mouvement insurrectionnel et détention illégale d’armes. Ainsi, si le tribunal les reconnait coupables de ces chefs d’inculpations, ils risquent des peine lourdes de plus de 10 ans de prisons ferme.

Pour plus de détails sur la tuerie de Boffa Bayotte, cliquez ici!

Cet article Tuerie de Boffa Bayotte : ça se complique pour René Capain Bassène et compagnie est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2rsi4de

Guinée équatoriale : Teodoro Obiang Nguema lâche Yahya Jammeh

Yahya Jammeh

Teodoro Obiang Nguema est sur le point de lâcher Yahya Jammeh. Lui qui a accueilli l’ex président de la Gambie qui voulait échapper à la justice a fait savoir que s’il y avait une demande de mettre Yahya Jammeh à la disposition d’un tribunal africain, il l’étudierait avec ses avocats.

En effet, nous informe Thepoint, le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, a déclaré qu’il avait accueilli l’ancien président de la Gambie parce que, selon ses propres termes, c’était un moment pour sauver le pays de la guerre …

Dans une interview exclusive accordée à Radio France Internationale (RFI) et à France24, le président Obiang a estimé que la première chose à faire était de féliciter la Guinée équatoriale d’avoir accepté l’ancien président de la Gambie.

Le 17 janvier, Obiang a donné une interview à France 24 et à Christophe Boisbouvier de Radio France Internationale. Une partie de cette interview a porté sur le dictateur exilé de la Gambie, Yahya Jammeh.

Voici un extrait de l’interview:

Christophe Boisbouvier RFI: Monsieur le Président, au nom de l’hospitalité, vous avez accueilli, il ya un an, ici à Malabo, l’ancien président gambien, Yahya Jammeh. Mais dans son pays, il est accusé de nombreux crimes très graves. Alors, au nom de la solidarité africaine, seriez-vous prêt, le moment venu, à le mettre à la disposition d’un tribunal africain, comme cela a été fait dans le cas de l’ancien président tchadien Hissène Habré?

Le président Obiang: Je pense d’abord que la chose que vous devez faire est de féliciter la Guinée équatoriale d’avoir pris l’ancien président de la Gambie parce que c’était un moment pour sauver le pays de la guerre … [ceci] parce que les forces de la CEDEAO allaient occuper [le pays]; il y aurait peut-être eu un bain de sang pour les citoyens de la Gambie. Parce que le président sortant était prêt à se battre, à lutter, j’ai agi parce qu’il était une personne que je connaissais. J’ai parlé avec lui par téléphone; Je lui ai dit qu’il devait renoncer au pouvoir pour éviter le bain de sang.

 RFI: Alors c’est le passé … il y a un an, mais pour le futur …

Obiang: Oui, d’accord, mais … Mais je pense que ce que nous avons à faire … il [Jammeh] a abandonné le pouvoir, c’est fini. Mais poursuivre quelqu’un qui a pris la décision d’abandonner le pouvoir pourrait être une mauvaise idée politique….

Cet article Guinée équatoriale : Teodoro Obiang Nguema lâche Yahya Jammeh est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2Dq3ad1