Le bateau hôpital Africa Mercy à Dakar

Le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale annonce que le Bateau hôpital “Africa Mercy” va séjourner à Dakar au courant de l’année 2019

 En effet, le Ministre de la Santé et de l’Action  Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, se rend aujourd’hui, mardi au Cameroun auprès de son homologue camerounais pour exécuter la convention signée entre l’Etat du Sénégal et l’ONG Mercy Syps. Cette signature va permettre au bateau Africa Mercy de pouvoir venir au Sénégal.

Par ailleurs, lors de sa visite au Cameroun trois jours, le Ministre de la Santé va procéder à une séance de travail avec son homologue André Mama Fouda.

Une occasion pour les deux Ministres d’évoquer d’autres sujets de santé. Une visite d’un hôpital au Cameroun est prévue lors du séjour du Ministre Abdoulaye Diouf Sarr, nous informe le communiqué.

Cet article Le bateau hôpital Africa Mercy à Dakar est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2mE4vl1

Advertisements

L’UTG décerne des diplômes honorifiques aux présidents Barrow, Jawara et zappe Jammeh

Adama Barrow, Jawara, Jammeh

L’Université de Gambie a décerné des diplômes honorifiques au président Adama Barrow et à Sir Dawda Kairaba Jawara, premier président du pays lors de sa dixième cérémonie de remise des grades, tenue lundi au stade de l’indépendance.

Le président Barrow a reçu un doctorat en droits de l’homme. Le président Sir Dawda Kairaba Jawara a reçu un doctorat en droit et en droits de l’homme de l’Université de la Gambie.

Le prix du président Jawara a été reçu en son nom par Omar Jallow, alias OJ, le ministre de l’Agriculture.

Dans son premier discours en tant que chancelier de l’Université de la Gambie, le président Barrow a commencé par féliciter les étudiants diplômés dans ce qu’il a qualifié de «spécial».

“J’aimerais vous féliciter, vous et vos familles, pour cette journée spéciale. La convocation est importante car elle marque la fin d’une étape et le début d’une autre “, a-t-il déclaré. “C’est une occasion importante pour la société car elle attend beaucoup de vous.”

Le nouveau chancelier a rapidement rappelé aux étudiants leurs responsabilités et leurs attentes en tant que diplômés. Il a aussi fait savoir que ce jour n’est pas seulement un jour de fête, mais aussi un jour de réflexion.

Il a exhorté les étudiants à ne garder que peu de choses à l’esprit car ils étaient sur le point d’entrer dans une autre phase de la vie. “Gardez toujours votre intégrité et votre humilité. En tant qu’ambassadeurs, soyez travailleur, exercez la sincérité et l’engagement, la paix, l’espoir et l’honnêteté “.

Le président a réaffirmé son engagement envers les besoins publics et la promotion des droits de l’homme et de l’éducation.”Mon gouvernement renouvelle sa détermination sur les droits humains fondamentaux, l’équité et l’égalité. La promotion des droits de l’homme est la priorité de mon gouvernement “, a déclaré le chancelier Barrow.

Le président Barrow a aussi déclaré que les Gambiens et les non-Gambiens continueront à jouir de leurs droits et libertés et que Banjul Chattered en est un témoignage vivant. Il a déclaré que son engagement en faveur des droits de l’homme était clairement exprimé par la libération des prisonniers, la signature d’un traité promouvant les droits de l’homme, la suppression de la peine de mort et la disparition de la nouvelle constitution.

Il a exhorté les diplômés à soutenir le processus visant à faire de la Gambie un pays démocratique.

Cet article L’UTG décerne des diplômes honorifiques aux présidents Barrow, Jawara et zappe Jammeh est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2DFdURB

Publicité: En 2018 une croissance de 3,6% prévue dans le monde

En 2018, on observera une croissance de 3,6% au niveau des investissements publicitaires dans le monde, d’après une étude faite par l’Agence Ecofin. Selon les experts du groupe Dentsu Aegis Network,  les investissements atteindront 589,5 milliards de dollars.

D’après les experts de la multinationale spécialisée en publicité, la dynamique croissante au niveau des investissements se justifie par les événements majeurs habituels des années paires, tels que les Jeux olympiques, la Coupe du monde de football, voire les élections législatives aux États-Unis.

Encore une fois et comme c’est le cas dans de nombreuses études, l’Afrique n’a pas été mentionnée dans les recherches dont résultent les prévisions de Dentsu Aegis pour 2018. Cela s’explique par la faiblesse des investissements publicitaires de la région qui devrait pourtant attirer pas mal d’investissements publicitaires en 2018 avec des événements comme le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) entre autres.

Cet article Publicité: En 2018 une croissance de 3,6% prévue dans le monde est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2FHfrHx

Education: Les enseignants vacataires de l’Ucad réclament 7 mois d’arriérés de salaire

Les enseignants vacataires de l’Université Cheikh Anta Diop Dakar réclament aux autorités le paiement d’arriéré de 7 mois de salaires estimés à 500 millions de Francs Cfa. En sit-in ce matin, ces enseignants prévoient d’autres actions notamment des marches si toutefois, leur problème n’est pas résolu.

Réuni autour du Dr Babacar Mar, enseignant vacataire à la faculté des lettres au département d’anglais, le collectif des enseignants vacataires du supérieur réclame 7 mois d’arriérés de salaire. «Le premier semestre a été payé. Le deuxième semestre tarde à être payé. Aujourd’hui, ça fait 7 mois que nous sommes là à réclamer notre dû. Nous avons eu à discuter avec le recteur, nous avons eu à discuter avec le Daf, avec l’agent comptable, mais tous ont eu à nous dire que la situation les dépasse, que le chèque doit venir du trésor».

Entre autres sujets évoqués, le collectif dénonce aussi le non-respect de l’engagement pris par le gouvernement consistant de recruter 300 professeurs sur une période de 3 ans. «Depuis 2015, rien n’a été fait. Donc il y a 200 recrutements qui attendent et l’Etat ne dit absolument rien. Ils sont beaucoup plus obnubilés par autre chose que notre sort», estime Babacar Mar.

Dans ce combat, ces enseignants ont le soutien du Syndicat autonomes des enseignants du supérieur d’après Ibrahima Daly Diouf. «Le Saes a toujours dit qu’il ne faut pas catalyser l’enseignement supérieur; ce n’est pas sérieux. Les enseignants vacataires font au moins le triple des enseignants permanents à l’université. Être vacataire devrait être l’exception et non pas la règle. Aujourd’hui, si les vacataires arrêtent de travailler dans les universités, toutes les facultés se plantent» dit-il.

Cette situation de précarité entraîne une démotivation sur ses enseignants vacataires. Pour autant, ils ne vont pas baisser les bras, des marches sont prévues.

Cet article Education: Les enseignants vacataires de l’Ucad réclament 7 mois d’arriérés de salaire est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2mAIUu3

Casamance : les Elus locaux contestent l’invite de la France

En Casamance les élus locaux ne sont pas du tout content de la France. Et pour le pays de Macron a invité ses ressortissants de ne pas aller en Casamance. Pour ces conseillers, la France devrait avoir une posture de solidarité envers les autorités Sénégalaise, et d’éviter de compromettre les nombreuses initiatives entreprises pour soutenir le tourisme en Casamance .

En lieu et place d’une mesure qui déconseille ses ressortissants la destination de Ziguinchor depuis la survenue du massacre de Boffa Bayotte, la France aurait dû manifester sa solidarité au Sénégal pour ne pas compromettre les initiatives prises par le gouvernement dans l’optique de la relance des activités en Casamance. Ainsi, Tombon Guèye Maire de Diembéring, une commune du département  d’Oussouye dont le fonctionnement dépend, en grande partie, des apports générés par les taxes touristique soutient.

“ Il y a deux ans, Charlie Hebdo a été attaqué par des terroristes qui ont assiégé Paris et qui ont terrorisé le monde entier. Est-ce que le Sénégal a eu comme réflexe  à dire à ses ressortissants, n’allez plus à Paris parce que, tout simplement  la ville est assaillie par des terroristes. Voilà pourquoi nous disons également à nos amis Français de bien vouloir nous soutenir dans cette épreuve difficile. La Casamance a été décrétée comme une zone prioritaire en matière de tourisme; donc la France doit rester solidaire avec le Sénégal pour l’aider à remonter cette épreuve difficile et non décourager la destination Casamançais.” Déclare Tombon Guèye.

Celui qui se touve, aussi être le Président de l’office  du tourisme en Casamance est convaincu que l’attaque de Boffa Bayotte, va  faire subir des contre-coups au secteur touristique qui avait déjà pris son envol depuis quelques années.

“ La Commune de Diembéring, dépend à presque 90% des recettes des infrastructures hôtelière malheureusement. On va tuer à petit feu le tourisme qui pour autant avait commencé justement à prendre de l’envol.” Soutient Tombon.

L’élu, plaide en faveur d’une bonne communication de la part des médias en aidant à poser les 20 raisons qui ont conduite au massacre de Boffa Bayotte et qui, à ses yeux, n’ont aucune revendication indépendantiste.  “C’est une option qui va aider à limiter les dégâts dans le secteur” dit-il.

Cet article Casamance : les Elus locaux contestent l’invite de la France est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2ELUoCk

Bambey: 6 mauritaniens blessés

Des commerçants mauritaniens au nombre de six ont été sauvagement attaqués par des hommes armés. Les faits se sont déroulés cette nuit à 2h du matin à Ndangalma, localité située dans le département de Bambey.

Selon le correspondant de Rfm, ces derniers ont été agressés dans la nuit du lundi au mardi 16 janvier. Ces commerçants de nationalité mauritanienne vivaient dans une maison au cœur du village de Ndangalma.

«C’est aux environ de 2h matin que l’un m’a appelé pour dire qu’ils ont été attaqués. Je leur ai demandé de crier secours. Par la suite j’ai pris mon arme et j’ai appelé mon ami. A mon arrivé, les malfaiteurs étaient déjà partis. Il y a des blessés du côté des Maures. Les victimes sont actuellement à l’hôpital de Bambey», affirme ce témoin qui était à leur secours.

Face à cet état de fait, les populations de Ndangalma ne réclament qu’une chose, l’érection d’un poste de gendarmerie. «Aujourd’hui nous populations de Ndagalma, nous sommes très fatiguées parce que nous ne pouvons plus élever. On a plus de moutons encore moins de bœufs. Par conséquent, nous sollicitons les autorités de ce pays pour qu’elles mettent en place un poste de gendarmerie puisque à Ndagalma personne n’ose porter secours à personnes», souligne cet habitant.

Ce phénomène commence de prendre des proportions inquiétantes dans cette localité où le vol et le cambriolage font monnaies courantes.

Cet article Bambey: 6 mauritaniens blessés est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2mJWEDu

Le Sénégal, un bastion de la Franc-maçonnerie ?

franc-maçon au sénégal

C’est confirmé à nouveau ! Le Sénégal regorge de Franc-maçons. Et ce congrès des Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram) qui était prévu à Dakar l’atteste. D’ailleurs, si ce n’était la pression des populations, les Franc-maçons allaient encore piétiner la mémoire de nos illustres dignitaires religieux, à l’image de Serigne Abdou Aziz Dabakh qui, en 1985, s’était battu jusqu’à obtenir l’annulation d’une telle rencontre.

Même si certaines hautes autorités du Sénégal refusent leur appartenance à la franc-maçonnerie, il est plus qu’évident que le Sénégal regorge de Franc-Maçons. D’ailleurs qui, de nos hommes politiques, n’a pas été accusé d’être Franc-Maçon ? De Blaise Diagne à Macky Sall, en passant par Senghor, Abdou Diouf, Me Abdoulaye Wade et même Ousmane Tanor Dieng ; tous sont accusés de faire parti des loges maçonniques. Sont-ils réellement des maçons ? Nous ne saurons le dire. Mais, ils ne l’avoueront sans doute pas.

D’ailleurs, qui accepte d’être en Franc-maçon ? Me Abdoulaye Wade qui avait fait cette erreur de communication en avouant qu’il avait une fois été franc-maçon avait vite regretté ses propos. L’actuel Président Macky Sall qui était accusé au point que Sidy Lamine Niass atteste qu’il l’a vu avec un livre maçonnique s’est lavé, lui aussi, à grande eau, soutenant qu’il ne lisait que pour sa connaissance.

Mais cette rencontre des Franc-Maçons qui était prévu au Sénégal, témoigne, de la présence massive de ces derniers dans le pays. Ainsi, n’eut été la pression populaire, Dakar allait battre, les 2 et 3 février prochains, au rythme du 26e congrès des Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram) qui était prévu sous le thème : « Francs-maçons et franc-maçonnes d’Afrique et de Madagascar, quel modèle économique et social pour le progrès de nos sociétés : Libertés, Educations, Gouvernement ».

Cet article Le Sénégal, un bastion de la Franc-maçonnerie ? est apparu en premier sur Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société.

from Actualité du Sénégal – Politique, Economie, Société http://ift.tt/2Df6Xd7